Artémis

La déesse homérique des animaux sauvages et de la chasse, renvoie à la maîtresse des animaux minoenne, mais, dans la mythologie classique, elle est vierge, comme Athéna, alors que la déesse minoenne avait un époux. L'Artémis d'Ephèse possédait plusieurs mamelles, mais les Grecs transforment cette figure ancienne et grotesque en une « reine et chasseresse, chaste et belle », qui connaîtra un grand succès dans l'art et la littérature occidentale. Elle est associée à la vie des femmes, et en particulier à la naissance, ainsi qu'à la lune. Sœur jumelle d'Apollon, elle se plaît seulement à la chasse, poursuivant de ses flèches les animaux, sans oublier les humains, auxquels elle inflige une mort douce.